• Chapitre 38

    W.W. 38Ce que j'entendis en premier étaient des chuchotements :
    -          Une voix d'homme : « Elle est vivante ? »
    -          Une voix de femme : « Non, ce n'est pas possible ? Elle devrait être morte ! ELLE DEVRAIT ÊTRE MORTE !
    -          L'homme : « Je dois la soigner non ? »
    -          La femme : « Non laisse la mourir, c'est ce que notre roi actuelle voudrait !
    -          Mais ce roi n'est pas de sang royal ! Elle est la descendante directe ! Il faut la sauver !
    -          Si tu n'es pas capable de la laisser mourir, je peux m'occuper de la tuer !
    J'entendis un coup de feu. Mais il ne m'était pas destiné. Un corps tomba sur le sol dans un léger bruit. L'homme me prit dans ses bras et me ramena dans ma chambre. La il m'endormit. Quelques heures plus tard je me réveillais. Je me levais et marchai un peu. Je regardais mon lit et vis mon chat qui dormait tranquillement dans mes draps.
    Je me retournais à présent face à mon armoire ou il y avait un grand miroir. Je vis que les seules traces qui me restaient du test étaient des vilaines cicatrises autour de mes poignets, de mes chevilles et de mon cou. S'était rouge et légèrement violet... J'étais habillé d'une grande robe blanche... Un peu vieillotte mais assez jolie... Mais avec mes plaies et mon teint blafard, on aura dit un fantôme. Après mettre observé quelques minutes, je décidais de retourner voir le « roi ».
    Je sortis de ma chambre et me rendis compte que j'étais loin d'être seul ... Dehors il y avait minimum une vingtaine de garde du corps ... Ils se retournèrent tous vers moi des que je posais un pied hors de ma chambre... L'un commença à parler : « Que voulais-vous Mademoiselle ... » Il se prit un coup de coude dans l'estomac... « Je vous pris de m'excuser ... Que voulez vous votre Majesté, Wild... » A ce moment mon visage à dut se décomposer pendant quelques secondes parce que les gardes me regardèrent sans bronché mais quelque peut déstabilisés... Je relevais la tête et pris la parole : « J'aimerai voir le roi. » Ils me regardèrent toutes bouches ouvertes... Choqués et extrêmementétonné. Un garde qui s'était repris avant les autres me répondit. « Il vous attend, suivez nous... » Je m'approchais de lui, et les vingt gardes autour de moi m'entourèrent. Je marchais presque sur ce devant moi, à ma gauche et à ma droite. Et ce derrière moi marchaient sur mes talons. Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes dans une salle beaucoup moins luxueuse que la première fois ou nous nous sommes rencontrés.
    Une sorte de petite chambre fonctionnelle... Même si je savais que j'étais dans le château cette pièce ne me rappela aucune autre pièce que j'avais croisé depuis mon arrivé.  Les gardes me firent asseoir sur un fauteuil vert foncé... Face à une petite table basse, en face d'un petit canapé noir délavé... Le roi arriva en face de moi, il était habillé d'un jean sombre et un pull gris. Il s'assit sur le canapé et me regarda. Il ne s'adressa pas à moi mais son regard resta sur moi. « Que veux la princesse ? » Un des gardes ouvrit la bouche et s'apprêta à répondre. Mais je levais ma main vers lui et m'adressais à  lui. « Puis-je lui répondre ? » Il hocha la tête. Je me retournais vers l'ancien roi : « J'aimerai que vous m'expliquiez la situation ! »
    -          D'abord appelez-moi Louisse, et je pense que vous avez compris que maintenant je ne suis plus le roi... Mais je veux que vous sachiez que pour vous se ne sera pas aussi simple... Pour moi devenir roi n'a pas était chose facile mais pour toi se sera pire... Tu crois que ce que tu as vécu jusqu'à présent était dur ?» Il rigola légèrement. «Mais pour vous sa viens de commencer...  Votre aventure vient de commencer.»  Il approcha son visage du miens pour que les gardes n'entendent rien... « Et je vous le dis vous allez en baver votre Majesté ! »
     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :